Les voyageurs du Temps - Retour à l'accueil

--- LA COMPAGNIE du DAUPHINE ---
Les VOYAGEURS du TEMPS de l'évènementiel historique toutes époques
Animation et reconstitution fêtes historiques
 
 ACCUEIL
 CONSEIL et organisation
 BOUTIQUE Bijoux Objets Historiques 

ANIMATIONS DE FÊTES HISTORIQUES Gauloise, Romaine, Médiévale Moyen Age
 
 De la PREHISTOIRE à 1940
 1914 / 1918 La GRANDE GUERRE WW1

GAULOIS - CELTES ANIMATIONS Fêtes EXPOSITIONS GAULOISES en Location
 
 ANIMATIONS Gaulois et Celtes Fête
 EXPOSITIONS Gaulois Celtes Location
 FÊTES GAULOISES CELTES
 Achat Vente Bijoux Gaulois Celtes Achat

Les ROMAINS- ANIMATIONS de Fêtes EXPOSITIONS ROMAINES en Location
 
 ANIMATIONS Fête Romaine
  GALLO ROMAINS et Fêtes Romaines
 Achat Vente Bijoux Romains

Le MOYEN AGE - ANIMATION FÊTES MEDIEVALES et EXPOSITIONS
 
 FÊTE MEDIEVALE Animations
 VILLAGE des ENFANTS spectacle
 LOCATION Costumes Décors Médiévaux
 MARCHE MEDIEVAL Organisation
 Achat Vente Bijoux Moyen âge médiéval

1900 - La BELLE EPOQUE des ANNEES FOLLES Fêtes Animation et Expositions
 
 Reconstitutions La belle époque 1900
 Location Expositions 1900 Belle époque
 Artisans Mode et Vêtement 1900 anciens
 Artisans Petits Métiers 1900 Anciens
 L'Ecole Communale 1900 Belle époque
 Achat Vente Bijoux 1900 Belle époque

1914 1918 : La GRANDE GUERRE - WW1 Reconstitution Animation Exposition 14/18
 
 Expositions Animations Guerre de 14 18
 Exemple d' expositions Guerre de 14 18
 La Mobilisation générale 2 août 1914
 Les Poilus, vie du Soldat au Front
 Les Communications au Front
 Hôpital, Soins, Santé au front
 Hôpital Militaire, Soins, Santé 1914
 Les Communications à l'arrière
 La Vie Quotidienne à l'arrière
 L'Ecole des Petits Poilus en 1914
 Reconstitutions Guerre de 14 18
 Spectacles et Animations en 14 18
 Artisans de Mode 1914, Métiers Anciens
 1914 / 1918 Grande Guerre de 14-18

Quelques exemples ORGANISATION de FÊTES ANIMATIONS SPECTACLES
 
 VIENNE - Les Médiévales Passées
 VIENNE 2015 - 4è FÊTE MEDIEVALE
 VIENNE Comme en 14 Exposition
 St MAURICE D'AGAUNE - Suisse -
 VILLA KERYLOS - Fête Grecque
 BOURGES 2016 et Le Duc de BERRY
 IZERNORE - Fête Gallo-romaine
 CLONAS / Varèze Fête Gallo-romaine
 CARCASSONNE Soirée AIRBUS
 MOUGINS - Inauguration musée antique
 NÎMES - Les Grands jeux romains
 Ste FOY LES LYON - Fête romaine
 CROTS Htes Alpes - Fête médiévale
 FORT QUEYRAS Fête médiévale 7 Août

ANIMATIONS FÊTES ETHNIQUES
 
 Reconstitutions Ethniques
 Cuisine Ethnique du Monde
 Achat Vente Bijoux Ethniques

ORGANISATION et ANIMATIONS de FÊTES, MARCHES, FOIRES, SOIREES
 
 ANIMATIONS ARTISANS vieux métiers
 SOIREE ENTREPRISE, Mariages
 CORSE, Animation de Fêtes Historiques
 SUISSE, Animation Soirées Historiques

LOCATION D' EXPOSITIONS
 
 Location expositions temporaires
 Création expositions sur mesure
 Mannequins en costumes musées
 Expositions Gaulois Celtes Location
 Expositions 1900 La Belle époque
 Expositions Guerre 1914 1918 Location

LOCATION COSTUMES, DECORS, TENTES 
 Location de costumes / décors
 Location tentes, palais, échoppes

PEDAGOGIQUE - CINEMA - TV
 
 Modules Scolaires Pédagogiques
 Cinéma - TV - Télévision

INTERVENANTS et PARTENAIRES 
 Direction générale et artistique
 Partenaires et Amis
 Associations Amies

CHÂTEAUX, SITES, MUSEES, GÎTES 
 Châteaux remarquables
 Sites archeologiques
 Musées et Fondations
 Villes, Villages historiques
 Visites virtuelles historiques
 VIENNE : Ville Secrète, Sainte, Maudite

LIENS, Musées, Sites Archéologiques 
 Liens recherches historiques
 Liens musées de France
 Liens musées du monde
 Liens sites médiévaux
 Faire lien Voyageurs du Temps

Renseignements et CONTACT  
 Demande Catalogue et Renseignements
 Contact Voyageurs du Temps

CUISINE, MENUS, RECETTES 
 Cuisine Médiévale du Moyen Age
 Cuisine Romaine et gastronomie
 Cuisine Gauloise et gastronomie Celte
 Cuisine du Monde, Gastronomie


 Accueil   Demande Catalogues   Animations Historiques   Boutique en Ligne   Costumes   Tentes 
Grands Prêtres, Auspices, Augures

LA RELIGION ROMAINE
GRANDS PRÊTRES, AUSPICES et AUGURES
CEREMONIE D' OFFRANDE AUX DIEUX ROMAINS

Les Voyageurs du temps propose la reconstitution d'un fanum romain entièrement décoré, dans lequel officieront les prêtres et devins lors de cérémonies religieuses telles qu'elles pouvaient se dérouler au quotidien dans tout l' empire romain. Les Voyageurs du temps propose la reconstitution d'un fanum romain entièrement décoré, dans lequel officieront les prêtres et devins lors de cérémonies religieuses telles qu'elles pouvaient se dérouler au quotidien dans tout l' empire romain. Organisation et animation fête romaine avec fanum temple romain
Le Grand prêtre romain officie lors d'une cérémonie religieuses - Les Voyageurs du temps propose la reconstitution d'un fanum romain entièrement décoré, dans lequel officieront les prêtres et devins lors de cérémonies religieuses telles qu'elles pouvaient se dérouler au quotidien dans tout l' empire romain. Les Voyageurs du temps propose la reconstitution d'un fanum romain entièrement décoré, dans lequel officieront les prêtres et devins lors de cérémonies religieuses telles qu'elles pouvaient se dérouler au quotidien dans tout l' empire romain.

A voir aussi dans nos animations romaines :

              FÊTES ROMAINES Animations
Les romains étaient très supersticieux et consultaient volontiers les dieux avant tout évènement important de la vie quotidienne ou politique : une naissance, un mariage, une affaire, une bataille etc ..


Les Voyageurs du temps proposent la reconstitution d'un fanum romain entièrement décoré à la romaine, dans lequel officieront les prêtres et devins lors de cérémonies religieuses telles qu'elles pouvaient se dérouler au quotidien dans tout l' empire romain.

                           - Cérémonies d' offrandes aux dieux,
                           - Interrogation des auspices et des augures,
                           - Mariage à la romaine,
                           - Divination,

Prestations réalisées avec nos amis Les Mercenaires du Temps

Exemple d'une cérémonie d'offrande aux dieux lors des GRANDS JEUX ROMAINS DE NÎMES
devant la maison carrée de Nîmes, temple romain.

Les Voyageurs du temps proposent la reconstitution d'un fanum romain entièrement décoré à la romaine, dans lequel officieront les prêtres et devins lors de cérémonies religieuses telles qu'elles pouvaient se dérouler au quotidien dans tout l' empire romain. Les Voyageurs du temps proposent la reconstitution d'un fanum romain entièrement décoré à la romaine, dans lequel officieront les prêtres et devins lors de cérémonies religieuses telles qu'elles pouvaient se dérouler au quotidien dans tout l' empire romain.


Le fanum, ou petit temple romain dédié à une ou plusieurs divinités est une structure toilée, autoportée, pouvant s'installer sans piquetage sur sol dur ( Pavés, dalles, parquet ... )

Il est entièrement décoré : Autel, fresque du dieu Neptune, tapis, amphores, etc ...

 

PETITE HISTOIRE DE LA RELIGION ROMAINE

1 - LES AUSPICES : 

La légende veut que Romulus et Remus aient pris les auspices avant de fonder Rome. C’est donc leur faire justice que d’entamer notre exposé par la description de ce rite divinatoire.

Avant toute décision publique importante, les magistrats, et eux seuls, prenaient les auspices. Ce rite, comme son nom l'indique, consistait anciennement en l'observation du vol des oiseaux. Plus généralement, il s'agissait de recevoir un signe (augure) quelconque de la part des dieux. C’est pourquoi, on observait aussi le comportement des poulets, le fait qu'ils mangent ou ne mangent pas lorsqu’on leur fournissait de la nourriture, etc.

Les magistrats cum imperio présidaient aux auspices. Les augures, des prêtres de l’Etat, étaient chargés de les « annoncer ». Seul un autre magistrat pouvait contester les auspices pris par l’un de ses collègues, ce qui représentait un pouvoir d'envergure dans la monde politique, où chaque acte puisait sa légitimité dans ce rite divinatoire officiel. Ainsi, lors des troubles qui accompagnèrent la fin de la République, l’autorité sur les auspices devint un enjeu de rivalités.

Sous l'Empire, seul l'empereur, revêtu de l'imperium militiae proconsulaire pouvait prendre les auspices militaires : la guerre se faisait sous les auspices du prince. 

Il existait deux grandes catégories d'auspices.

-On parlait d'auspices imprétatifs lorsqu'un magistrat réclamait directement des augures aux dieux. Les auspices étaient alors demandés au dieu souverain Jupiter, dans une tente, l'auguraculum, inaugurée par les augures (il en existait trois à Rome). Un magistrat en déplacement transportait avec lui un auguraculum mobile ainsi qu'une cage de poulet sacré.

On distinguait les signes célestes, les signes fournis par le vol des oiseaux (vol, cris) ou par le comportement des poulets sacrés, et les signes dus à celui des bêtes à quatre pattes.

L'auspication faisait aussi l'objet de cérémonies cycliques : une fois l'an, l'armée romaine célébrait l'augurium salutis avant d'entrer en campagne. Citons aussi l'augurium canarium, un rite agraire qui comportait notamment l'immolation de chiens roux.

-On parlait d'auspices oblatifs à propos des augures non demandés, qui se déclaraient d'eux-mêmes, par la volonté des dieux seuls. Des événements qui se produisaient journellement pouvaient être interprétés comme des signes de façon favorable ou défavorable.

Certains augures inquiétant étaient qualifiés de prodiges. Contrairement aux auspices qui ne manifestaient qu'un accord ou un désaccord, les prodiges étaient sensés annoncer un événement important, qu’il soit heureux ou néfaste. Mais encore fallait-il les reconnaître comme tels. Il s'agissait la plupart du temps de catastrophes que l'on interprétait comme autant d’avertissement prononcés à l’encontre d'erreurs ou d'omissions cultuelles qu'il convenait d'expier. Dans ce cas, les autorités romaines pouvaient ordonner plusieurs jours de supplicatio : dans toutes l'Italie, hommes et femmes étaient invités à pratiquer davantage de rites religieux pour satisfaire les dieux.

Les auspices oblatifs pouvaient aussi constituer des omina, des signes avertisseurs à valeur prémonitoire. Cicéron rapporte que Crassus, avant d'essuyer le désastre de Carrhes, aurait entendu dans un port un marchand vanter ses produits en criant  "Cauneas" ("figues cauniennes"). Or, en latin caue ne eas signifie "garde-toi de partir".

Sous l'Empire, il semble qu'une véritable obsession des omina fatidiques se soit emparée des Romains, notamment des empereurs, comme le rapporte  Suétone qui consacre, dans sa Vie des douze César, un paragraphe sur le sujet dans chacune de ses uitae. Il semblerait aussi que les Romains aient été sensibles aux modes de divination naturelle, notamment en matière de rêves prémonitoires. Mais rien ne nous permet d’en dire plus.

2/ LES SACRIFICES

Sacrifier, c’est avant tout rendre sacer, transférer quelque chose appartenant aux humains vers la propriété des dieux. Le geste sacrificiel était au coeur de la religion romaine traditionnelle, à tel point que Macrobe n'hésitait pas à affirmer que la pietas consistait à savoir sacrifier.

De nombreux types de sacrifices existaient. Ils pouvaient être une occasion pour les Romains de s'excuser auprès de leurs partenaires divins (expiation), de présenter une demande (supplication) ou un remerciement (action de grâce).

Le sacrifice était qualifié de « sanglant » lorsqu’il s’agissait de l’immolation d’une victime. On parlait de libation quand il était question d’offrir un liquide ou divers aliments.

Dans l’Empire romain, les sacrifices étaient célébrés selon le ritus romanus ou le ritus graecus, en fonction de la divinité. La description qui suit ne concerne que le ritus romanus, mais les deux pratiques eurent une signification quasiment identique : le partage du banquet avec les dieux.

Il convient par la même occasion de souligner que les Romains ne pratiquaient pas « officiellement » de sacrifices humains, bien que ces types de rituels aient été célébrés sporadiquement au cours de l'histoire romaine.

Le sacrifice se déroulait  dans un espace ouvert, en face d'un temple quand il s'agissait du culte public. Il était célébré auprès d'un autel, par ceux qui détenaient l'auctoritas ; à savoir, le père dans le cadre domestique, les maîtres dans les collèges, les magistrats ou les prêtres dans la cité, etc.

Le rite commençait habituellement en début de journée. Les sacrifiant et les assistant devaient s'être préalablement purifiés dans l'eau et avoir revêtu des vêtement propres - là tenue officielle étant la toge du citoyen, drapée de manière à voiler la tête de son porteur et à laisser ses bras libres (cinctus Gabinus).

 Les victimes animales étaient toujours des animaux domestiques (bovins, ovins, porcins...) lavés, choisis en fonction du sexe de la divinité. Ils étaient ornés de rameaux et couronné de bandelettes blanches ou écarlates.

Généralement, les victimes à pelage clair correspondaient aux divinités d'en haut et inversement : l'animal devait correspondre au dieu auquel il était consacré. Jupiter requerrait un animal châtré. Mars bénéficiait d'une triple offrande réunissant un porc, un bélier et un taureau : le suovétaurile. Des sacrifices particuliers pouvaient mettre en scène des victimes exceptionnelles (un cheval pour l'October Equus). Les aliments dans leur plus grande diversité était aussi offerts aux dieux et l'encens accompagnait l'office sacrificiel. La mola salsa, une farine salée utilisée lors des sacrifices, était préparée par les Vestales.

Les sacrifices appelés « divinatoires » ou « magiques » étaient plutôt célébrés la nuit, en secret, dans des endroits isolés.

3 - LE RITUEL RELIGIEUX

Une fois les préparatifs achevés, une procession de dirigeait vers l'autel (ara). Le sacrifice commence par la praefatio : de l'encens et du vin étaient sacrifiés aux flammes d'un foyer circulaire portatifs (foculus), placé à côté de l'autel. Certains spécialistes pensent qu'il s'agissait là d'un rituel visant à établir le contact avec les divinités concernées.

La praefatio était immédiatement suivie de l'immolatio : le sacrifiant versait la mola salsa sur le dos de l'animal (d'où le terme in-molatio) ainsi que du vin sur son front et faisait se promener le couteau sacrificiel de la première partie citée du corps de la victime à la seconde, pour symboliser sa consécration.

Ensuite, le uictimarius assommait l’animal, puis le cultarius le saignait. Préalablement, la victime devait avoir incliné la tête. Enfin, le sang était versé sur l’autel. Tout  désordre survenant pendant le rite était synonyme de mauvais présage.

Un grand Merci à :   http://www.resistancia-ug.org/categories/Kulture/Mythes%20et%20Kultes/religion%20romaine/chap2.htm


=========================================================================      
                
LES AUTRES EPOQUES HISTORIQUES reconstituées par La COMPAGNIE du DAUPHINE :

La PREHISTOIRE, Les GRECS D' ATHENES, CELTES et GAULOIS, L' EMPIRE ROMAIN, GALLO ROMAINS, HORDES BARBARES, FRANCS - MEROVINGIENS, NORMANDS et VIKINGS, LE MOYEN AGE MEDIEVAL, LES CONQUISTADORES, LA RENAISSANCE FRANCAISE ou FLORENTINEPIRATES, FLIBUSTIERS, CORSAIRES, LE GRAND SIECLE BAROQUE1789 – La REVOLUTION, PREMIER EMPIRE et NAPOLEONSECOND EMPIRE Napoleon III, 1900 et la BELLE EPOQUE, La GUERRE 14 - 18LA III ème REPUBLIQUE, Les GUINGUETTES,      

      

=================> Recherche d'un terme spécifique dans toutes les pages du site.       


Retour ACCUEIL general du site       

Effectuer un achat dans la E-BOUTIQUE en ligne  

Effectuer une DEMANDE de DEVIS en ligne      

Nous contacter ou ENVOYER un MESSAGE 


                              Crédit photos : Bernard BERTHEL et Cécile ARNAUD      

              Tous droits réservés : les voyageurs du temps est une Marque déposée à l' INPI  

 Conditions de vente   Copyright - Marque déposée   Conditions de location   Conditions d'intervention   Informations légales   Contact