Les voyageurs du Temps - Retour à l'accueil

--- LA COMPAGNIE du DAUPHINE ---
Les VOYAGEURS du TEMPS de l'évènementiel historique toutes époques
Animation et reconstitution fêtes historiques
 
 ACCUEIL
 CONSEIL et organisation
 BOUTIQUE Bijoux Objets Historiques 
 
MUSEOGRAPHIE - SCENOGRAPHIE MANNEQUINS de MUSEES 
 Présentation Muséographie scénographie
 FORT LIBERIA - VAUBAN
 VIENNE Comme en 1914 Exposition
 St MAURICE D'AGAUNE - Suisse -
 MANNEQUINS de musées - Exemples
 UNE ECOLE PRIMAIRE en 1914

ANIMATIONS DE FÊTES HISTORIQUES Gauloise, Romaine, Médiévale Moyen Age
 
 De la PREHISTOIRE à 1940
 1914 / 1918 La GRANDE GUERRE WW1

GAULOIS - CELTES ANIMATIONS Fêtes EXPOSITIONS GAULOISES en Location
 
 ANIMATIONS Gaulois et Celtes Fête
 EXPOSITIONS Gaulois Celtes Location
 FÊTES GAULOISES CELTES
 Achat Vente Bijoux Gaulois Celtes Achat

Les ROMAINS- ANIMATIONS de Fêtes EXPOSITIONS ROMAINES en Location
 
 ANIMATIONS Fête Romaine
  GALLO ROMAINS et Fêtes Romaines
 Achat Vente Bijoux Romains

Le MOYEN AGE - ANIMATION FÊTES MEDIEVALES et EXPOSITIONS
 
 FÊTE MEDIEVALE Animations
 VILLAGE des ENFANTS spectacle
 LOCATION Costumes Décors Médiévaux
 MARCHE MEDIEVAL Organisation
 Achat Vente Bijoux Moyen âge médiéval

1900 - La BELLE EPOQUE des ANNEES FOLLES Fêtes Animation et Expositions
 
 Reconstitutions La belle époque 1900
 Location Expositions 1900 Belle époque
 Artisans Mode et Vêtement 1900 anciens
 Artisans Petits Métiers 1900 Anciens
 L'Ecole Communale 1900 Belle époque
 Achat Vente Bijoux 1900 Belle époque

1914 1918 : La GRANDE GUERRE - WW1 Reconstitution Animation Exposition 14/18
 
 Expositions Animations Guerre de 14 18
 Exemple d' expositions Guerre de 14 18
 La Mobilisation générale 2 août 1914
 Les Poilus, vie du Soldat au Front
 Les Communications au Front
 Hôpital, Soins, Santé au front
 Hôpital Militaire, Soins, Santé 1914
 Les Communications à l'arrière
 La Vie Quotidienne à l'arrière
 Reconstitutions Guerre de 14 18
 Spectacles et Animations en 14 18
 Artisans de Mode 1914, Métiers Anciens
 1914 / 1918 Grande Guerre de 14-18

Quelques exemples ORGANISATION de FÊTES ANIMATIONS SPECTACLES
 
 VIENNE - Les Médiévales Passées
 VIENNE 2015 - 4è FÊTE MEDIEVALE
 VILLA KERYLOS - Fête Grecque
 BOURGES 2016 et Le Duc de BERRY
 IZERNORE - Fête Gallo-romaine
 CLONAS / Varèze Fête Gallo-romaine
 CARCASSONNE Soirée AIRBUS
 MOUGINS - Inauguration musée antique
 NÎMES - Les Grands jeux romains
 Ste FOY LES LYON - Fête romaine
 CROTS Htes Alpes - Fête médiévale
 FORT QUEYRAS Fête médiévale 7 Août

ANIMATIONS FÊTES ETHNIQUES
 
 Reconstitutions Ethniques
 Cuisine Ethnique du Monde
 Achat Vente Bijoux Ethniques

ORGANISATION et ANIMATIONS de FÊTES, MARCHES, FOIRES, SOIREES
 
 ANIMATIONS ARTISANS vieux métiers
 SOIREE ENTREPRISE, Mariages
 CORSE, Animation de Fêtes Historiques
 SUISSE, Animation Soirées Historiques

LOCATION D' EXPOSITIONS
 
 Location expositions temporaires
 Création expositions sur mesure
 Expositions Gaulois Celtes Location
 Expositions 1900 La Belle époque
 Expositions Guerre 1914 1918 Location

LOCATION COSTUMES, DECORS, TENTES 
 Location de costumes / décors
 Location tentes, palais, échoppes

PEDAGOGIQUE - CINEMA - TV
 
 Modules Scolaires Pédagogiques
 Cinéma - TV - Télévision

INTERVENANTS et PARTENAIRES 
 Direction générale et artistique
 Partenaires et Amis
 Associations Amies

CHÂTEAUX, SITES, MUSEES, GÎTES 
 Châteaux remarquables
 Sites archeologiques
 Musées et Fondations
 Villes, Villages historiques
 Visites virtuelles historiques
 VIENNE : Ville Secrète, Sainte, Maudite

LIENS, Musées, Sites Archéologiques 
 Liens recherches historiques
 Liens musées de France
 Liens musées du monde
 Liens sites médiévaux
 Faire lien Voyageurs du Temps

Renseignements et CONTACT  
 Demande Catalogue et Renseignements
 Contact Voyageurs du Temps

CUISINE, MENUS, RECETTES 
 Cuisine Médiévale du Moyen Age
 Cuisine Romaine et gastronomie
 Cuisine Gauloise et gastronomie Celte
 Cuisine du Monde, Gastronomie


 Accueil   Demande Catalogues   Animations Historiques   Boutique en Ligne   Costumes   Tentes 
Céréales et graines médiévales

CUISINER LES CEREALES : BLE, SEIGNE, ORGE, AVOINE, EPAUTRE, MILLET, SORGHO  
LES RECETTES TRADITIONNELLES DE LA CUISINE MEDIEVALE du MOYEN ÂGE

CUISINER LES CEREALES : BLE, SEIGNE, ORGE, AVOINE, EPAUTRE, MILLET, SORGHO dans l'alimentation de la cuisine médiévale au moyen age


LES CEREALES

Les céréales sont représentées dans le cuisine médiévale par l'orge, le seigle, les blés, froment et épeautre, l'avoine, le millet, le sarrasin (blé noir).

Elles étaient utilisées comme base de l'alimentation humaine, et pour nourrir le bétail.
Elles jouaient également un grand rôle en médecine.


La période allant du Ve au XIVe siècle vit un important changement dans le régime alimentaire des Européens. L'agriculture intensive sur des surfaces toujours plus importantes entraina le passage d'une alimentation basée sur les produits d'origine animale, viande et produits laitiers, à un régime centré sur la consommation de céréales.

Blé et froment :

CUISINER LES CEREALES : BLE, SEIGNE, ORGE, AVOINE, EPAUTRE, MILLET, SORGHO dans l'alimentation de la cuisine médiévale au moyen age

Il y a plusieurs sortent de blé au moyen âge.

Les deux principaux sont le blé d'hiver robuste et régulier en rendement et celui de printemps qui lui est fragile et irrégulier mais qui est semé lorsqu'il s'en fait grand besoin ou quand le blé d'hiver est gâté ou que le paysan n'a pas pu semer le blé d'hiver.

Le blé était commun dans toute l'Europe et était considéré comme la plus nourrissante des céréales mais il était plus prestigieux et dont plus cher.

La farine blanche finement broyée telle qu'on la connait aujourd'hui était réservée pour le pain des plus riches.
Au fur et à mesure que l'on descendait dans la hiérarchie sociale, le pain devenait plus grossier, plus sombre et la proportion de son augmentait.
Blé et froment, figurent dans de nombreuses recettes outre celles du pain, des galettes et des gâteaux (par exemple, la fromentée, où le blé est cuit dans du bouillon jusqu'à l'obtention d'une purée).

CUISINER LES CEREALES : BLE, SEIGNE, ORGE, AVOINE, EPAUTRE, MILLET, SORGHO dans l'alimentation de la cuisine médiévale au moyen age

Le blé était utilisé en médecine pour ses qualités adoucissantes : l'huile de froment soignait les dartres, ramollissait les mamelles.
On pouvait également soulager le mal de dos en posant des grains de blé cuits et chauds sur l'endroit douloureux : la chaleur soulageait la douleur.


Épeautre :

 

L'épautre est une céréale rustique, sous les Carolingiens elle sert à faire le pain et la cervoise mais elle est contraignante dû à l'enveloppe du grain qui demande plus de préparation que les autres céréales, à cause de cela petit à petit on la laisse de côté malgré des richesses alimentaires et médicales reconnues

C'est une céréale rustique, sous les Carolingiens elle sert à faire le pain et la cervoise mais elle est contraignante dû à l'enveloppe du grain qui demande plus de préparation que les autres céréales, à cause de cela petit à petit on la laisse de côté malgré des richesses alimentaires et médicales reconnues

Amidonnier et Engrain :


L'Amidonnier est très ancien et proche de l'hépeautre, on en trouve trace chez les Egyptiens et Romains ; Il était alors appelé Far. L'Engrain vient d'Asie Mineure, il est beaucoup moins cultivé que l'amidonnier. Il est utilisé pour les bouillies et semoules.


L'Amidonnier est très ancien et proche de l'hépeautre, on en trouve trace chez les Egyptiens et Romains ; Il était alors appelé Far. L'Engrain vient d'Asie Mineure, il est beaucoup moins cultivé que l'amidonnier. Il est utilisé pour les bouillies et semoules.
L'arrivé du pain va faire disparaître petit à petit ces deux céréales.

Seigle :

On trouve les premières traces de cette céréale vers le Veme Siècles. Elle est très résistante aux climats rudes(chaud ou froid).

On trouve les premières traces de cette céréale vers le Veme Siècles. Elle est très résistante aux climats rudes(chaud ou froid).
De plus elle a un bon rendement. Elle sera très utilisée pendant tout le moyen âge, cependant elle décline sur la fin du Xeme Siècle.

Méteil : C'est un mélange de céréales semées, moissonnées et broyées ensemble. Ce mélange sera utilisé entre le IX et XIIeme siècle.

Le millet

Le millet est le moins nourrissant que tous les autres grains dont on fait le pain (d'après le « Livre des simples Médecines »). Il était utilisé pour ses propriétés anti-anémiques

Le millet est le moins nourrissant que tous les autres grains dont on fait le pain (d'après le « Livre des simples Médecines »). Il était utilisé pour ses propriétés anti-anémiques

Orge :

 

l'orge est la plus ancienne des céréales. Elle est considérée comme d'hiver au moyen âge. Elle est très répandue sous les Carolingiens.

La plus ancienne des céréales. Elle est considérée comme d'hiver au moyen âge. Elle est très répandue sous les Carolingiens.
Elle sera très usitée pour la brasserie et la nourriture mais déclinera à l'approche de la fin du Moyen Age.
L'orge était moins appréciée, et était employée en bouillie ou en galettes, mais surtout pour l'alimentation du bétail.
Les grains fermentés donnaient le cervoise et la bière.
On buvait aussi du sirop d'orgeat, et on appréciait le sucre d'orge.
En médecine, elle est utilisée pour ses qualités émollientes et reconstituantes.
Selon Hildegarde de Bigen, c'était un remède contre la faiblesse et la maigreur, si on se baignait dans une décoction d'orge.
Au XVème siècle, la farine est utilisée contre la fièvre, les cataplasmes contre la gourme, les croûtes et les écchymoses, et les grains en tisane pour le foie et l'estomac


Avoine :

Elle est très rustique et résistante, elle pousse sur n'importe quel terrain et demande peu de soins.

Sous la dynastie Carolingienne elle servait dans la confection du pain, mais vers le XII eme siècle elle ne servait pratiquement plus que pour le bétail.
Elle est très rustique et résistante, elle pousse sur n'importe quel terrain et demande peu de soins.
L'avoine aux vertus adoucissantes et calmantes, était utilisé pour apaiser les imflammations, embellir la peau et les cheveux, soigner les fièvres tierces.

Mil/Panic : Beaucoup utilisé pour la panification mélangée à d'autres céréales, on en trouve encore trace au XIII et XIV. Il disparaît petit à petit vers la fin du XV eme siècle.
On pense que ce recul est du à la popularité de l'orge et surtout à l'abandon des bouillis au profit du pain.

Sorgho :

Elle provient d'Inde, elle apparaît en occident au Ier siècle après Jésus-Christ. C'est une céréale peu exigeante semée au printemps. Elle sert de fourrage et à la panification mélangée à d'autre farine.

Elle provient d'Inde, elle apparaît en occident au Ier siècle après Jésus-Christ. C'est une céréale peu exigeante semée au printemps. Elle sert de fourrage et à la panification mélangée à d'autre farine. 

Le riz

Le riz resta un produit d'importation couteux durant presque tout le Moyen Âge et sa culture ne commença dans le nord de l'Italie que vers la fin de la période.

Le riz resta un produit d'importation couteux durant presque tout le Moyen Âge et sa culture ne commença dans le nord de l'Italie que vers la fin de la période.
 
===========================================================================

LE PAIN et le BOULANGER AU MOYEN AGE

===========================================================================
LE PAIN

 

 

L'un des constituants les plus courants d'un repas médiéval, que ce soit lors d'un banquet ou comme casse-croute, était la miche de pain associée avec un liquide comme du vin, de la soupe, un bouillon ou une sauce dans lequel elle était trempée.

L'un des constituants les plus courants d'un repas médiéval, que ce soit lors d'un banquet ou comme casse-croute, était la miche de pain associée avec un liquide comme du vin, de la soupe, un bouillon ou une sauce dans lequel elle était trempée.

On trouvait également souvent un épais porridge de blé bouilli dans un bouillon de viande et assaisonné d'épices.

Les porridges étaient réalisés avec tous les types de céréales et pouvaient être servis en tant que dessert ou comme repas pour les malades s'il était mélangé avec du lait (ou du lait d'amande) et sucré.

Les tourtes étaient farcies avec de la viande, des œufs, des légumes et des fruits et étaient disponibles dans toute l'Europe, de même que les chaussons, les beignets, les beignes et les pâtisseries similaires. Vers la fin du Moyen Âge, les biscuits et en particulier les oublies, mangés comme dessert, étaient devenus des nourritures de prestige et étaient disponibles dans de nombreuses variétés.

Avant le XIVe siècle, le pain était peu consommé par les pauvres, en particulier dans le nord où le blé avait du mal à pousser. Il devint plus commun durant le XVe siècle et il commença à remplacer les repas centrés sur le porridge et la bouillie.

le pain au moyen age est l'un des constituants les plus courants d'un repas médiéval, que ce soit lors d'un banquet ou comme casse-croute, était la miche de pain associée avec un liquide comme du vin, de la soupe, un bouillon ou une sauce dans lequel elle était trempée.

Le pain au levain était plus courant dans les régions de culture du blé au sud tandis que le pain non levé à base d'orge, d'avoine ou de seigle était plus consommé au nord ou dans les régions montagneuses ; ce dernier type de pain était également utilisé comme provision pour les soldats.

le pain au moyen age est l'un des constituants les plus courants d'un repas médiéval, que ce soit lors d'un banquet ou comme casse-croute, était la miche de pain associée avec un liquide comme du vin, de la soupe, un bouillon ou une sauce dans lequel elle était trempée.


 

LE BOULANGER

Un boulanger avec son assistant. Les miches rondes de l'illustration étaient les plus courantes.

L'importance du pain dans l'alimentation quotidienne faisait que les boulangers jouaient un rôle crucial dans la communauté médiévale. Au XIVe siècle, la consommation de pain était élevée dans la plus grande partie de l'Europe occidentale.
Les estimations de la consommation de pain réalisées dans plusieurs régions sont similaires, environ 1 à 1,5 kg par personne et par jour.
Les boulangers furent parmi les premiers à s'organiser sous forme de corporation et des règlements furent adoptés pour maintenir les prix stables.
L'Assize of Bread and Ale (Statut du Pain et de la Bière) de 1266 en Angleterre comprenait des tableaux précis dans lesquels la taille, le poids et le prix d'une miche de pain étaient régulés suivant le prix des céréales.
La marge des boulangers stipulée dans les tableaux fut par la suite augmentée pour y inclure le cout du bois de chauffage, du sel et même celui de la boulangerie et du chien du boulanger.

Comme le pain était central dans le régime alimentaire médiéval, les escroqueries réalisées par ceux à qui on faisait confiance pour approvisionner la communauté étaient des infractions graves.

Les boulangers qui trichaient sur les poids ou dénaturaient la pâte avec des ingrédients moins couteux pouvaient être condamnés à de lourdes peines.

==========================================================================
Gruau d' épautre

"Et premièrement du gruau ou avenat, pour le faire, il convient d'avoir de l'épeautre ou de l'avoine mondée nette et bien lavée, et de la faire cuire longtemps au bouillon de poulets ou de mouton qui soit bien gras. Et quand ce sera très cuit, tu en prendras une partie dans une écuelle et tu y ajouteras trois jaunes d'œufs, et tu mélangeras tout ensemble avec du safran, et puis tu le remettras dans le pot et tu saupoudreras d'épices."

Ingrédients :
200 g d'épeautre entier ou concassé
2 l de bouillon de poule
3 jaunes d'œufs
safran ou curcuma pour colorer
épices, par exemple : gingembre, cannelle, clou de girofle en poudre, maniguette écrasée

Façons :
Faites cuire l'épeautre dans du bouillon de poule, en remuant fréquemment, et en ajoutant du bouillon au fur et à mesure.
C'est cuit quand les grains d'épeautre se défont et collent un peu, et que tout le liquide a été absorbé. Éteignez alors le feu.
Sortez un peu d'épeautre dans une assiette dans laquelle vous aurez battu trois jaunes d'œufs.
Ajoutez le safran et mélangez bien.
Versez le contenu de l'assiette dans votre casserole d'épeautre et mélangez bien.
Ajoutez les épices à votre convenance.
Mélangez bien, et rectifiez l'assaisonnement.

===========================================================================
Gruau d'orge perlé (ou Fromenté)

Ingrédients
•250 g d'orge perlé ;
•3 oeufs ;
•beurre ;
•safran ;
•fromage rapé en option.

Préparation
•Faire cuire l'orge perlé dans de l'eau bouillante salée (se cuit comme le blé) ;
•une fois cuit, égoutter puis ajouter le beurre et les jaunes d'oeufs ; attention à ne pas cuire les jaunes ! ;
•parfumer avec du safran ;
•vous pouvez remplacer les jaunes d'oeufs par du fromage rapé.


==========================================================================
Gâtelet de sarrasin :

. 12 cl de lait entier
. 40 g de beurre demi-sel
. 40 g de flocons de sarrasin
. 1 oeuf
. sel

Préparation pour le gâtelet de sarrasin :
- Préchauffer le four à 170°C (th.6).
- Dans une casserole, porter le lait à ébullition, ajouter 30 g de beurre, saler.
- Incorporer les flocons de sarrasin et laisser gonfler 15 minutes à couvert, hors du feu.
- Séparer le jaune du blanc d'oeuf, ajouter le jaune au contenu de la casserole,mélanger.
- Déposer le blanc et une pincée de sel dans un saladier.
- Monter en neige et incorporer délicatement au contenu de la casserole.
- Répartir l'appareil à gâtelet dans des moules beurrés.
- Enfourner 30 minutes environ.
- Dans une poêle, faire chauffer l'huile d'olive, y faire colorer les filets de bar (côté peau en premier).
- Assaisonner. Cuire 4 à 5 minutes (selon l'épaisseur des filets).
- Dresser les filets sur assiettes chaudes parsemés de fleurs de sel, accompagnés des gâtelets de sarrasin et d'un cordon de jus fumé.

==========================================================================
Fromentée

 

Ingrédients
200 g de blé mondé,
1 litre de bouillon de viande (volaille ou bœuf) ou 1 litre de lait ou plus si nécessaire,
deux jaunes d'œufs,
gingembre en poudre,
sel.
Façons :
La veille au soir, faites cuire le blé dans trois fois son volume d'eau.
Laissez cuire jusqu'à complète absorption de l'eau.
Mélangez et couvrez la casserole jusqu'au lendemain matin.
Le matin, égouttez le blé, si nécessaire.
Faites bouillir le bouillon ou le lait, puis versez le blé dès l'ébullition.
Laissez cuire très longtemps à feu très doux, jusqu'à ce que les grains de blé éclatent, en rajoutant du bouillon (ou du lait) si nécessaire.
On doit obtenir une bouillie très épaisse.

Vers la fin de la cuisson, préparez les jaunes d'œufs dans un saladier.
Prenez un peu de fromentée et mélangez-la avec les jaunes.
Quand le blé est cuit, éteignez le feu et versez les œufs dans votre fromentée, en mélangeant bien.
Salez s'il le faut et ajoutez du gingembre, selon votre goût.
Si la fromentée ne vous semble pas assez jaune, ajoutez du safran (ou du curcuma, dit safran des Indes).

===========================================================================

VERTUS ET PROPRIETES DES CEREALES

===========================================================================

La médecine moderne nous apprend que les céréales apportent des glucides complexes (principalement des sucres lents), des protéines, des fibres, des vitamines, des minéraux et des phyto-oestrogènes.

Glucides : blé, orge (70 g / 100 g) avoine, millet (60 g /100 g)

Protéines : blé, avoine (12 g / 100g) orge, millet (10 g / 100 g)

Lipides : avoine (7 g / 100 g)  millet (4 g / 100 g) blé, orge (2 g / 100 g)

Fibres : il y en a deux sortes présentes dans les céréales complètes ou semi-complètes : celles qui sont insolubles et qui facilites le transit (lutte contre le cancer du côlon, du sein) ; et celles qui sont solubles ( baisse du cholestérol et protection cardio-vasculaire). Elles donnent l'impression de satiété et aident ainsi à la perte de poids. 
 
Vitamines et sels minéraux : La teneur dépend du traitement physique de la céréale : la graine se compose de trois parties :

+ l'amande centrale (82% du grain) très riche en amidon et qui donne la farine.
+ le germe (3% du grain) riche en lipides, en protéines et en vitamine E.
+ les enveloppes (15% du grain) qui protègent la graine.
* les couches externes : les glumelles, sont non comestibles.
* le péricarpe (son) est très riche en fibre.
* l'assise protéique est très riche en protéines, en minéraux et en vitamine B.

Dans la farine complète, le grain est seulement débarrassé de ses glumelles.
Dans la farine semi-complète, il n'y a pas le péricarpe.
Dans la farine raffinée, il n'y a pas d'enveloppe.
Les teneurs sont les suivantes :

Minéraux

Phosphore
Le phosphore sert dans la constitution des os et à produire de l'énergie physique et mentale. Il prévient également l'ostéoporose chez la femme.
          blé 400 mg / 100 g
          orge, avoine : 340 mg / 100 g
          millet : 310 mg / 100 g

Magnésium
Le magnésium sert à combattre le stress, à produire l'énergie physique et mentale, à réduire les œdèmes, à calmer les allergies, à augmenter les défenses anti-infectieuses, et à lutter contre le vieillissement.
          blé : 149 mg / 100 g
          millet : 170 mg / 100 g
          avoine : 130 mg / 100 g
          orge : 114 mg / 100 g


Calcium :

Le calcium sert à la construction du squelette et des dents, à la contraction des muscles et du cœur, à la conduction électrique des nerfs, et au déclenchement de la coagulation du sang.
blé : 44 mg / 100 g
          orge : 38 mg / 100 g
          avoine : 79 mg / 100 g
          millet : 30 mg / 100 g

Vitamines :

La vitamine B1 sert à la transmission de l'influx nerveux et donc augmente les capacités de mémorisation, lutte contre les inflammations nerveuses (prévention du béri-béri), elle aide donc les convalescents. C'est le blé qui en contient le plus.

La vitamine B2 (riboflavine) traite les problèmes de peau (sécheresse, irritation), la cassure des ongles et des cheveux, les fissures labiales et favorise la croissance et la prise de poids chez l'enfant. Environ 0,14 à 0,18 mg /100 g dans toutes les céréales.

La vitamine B3 (PP) aide à la diminution du cholestérol et fortifie les cheveux. Le blé et l'orge en contiennent plus que avoine et le millet

La vitamine B6 présente un intérêt pour la synthèse de l'hémoglobine et dans certaines maladies neuro-musculaires. L'avoine est le plus riche, puis vient le millet, puis le blé, puis l'orge.

La vitamine E est un anti-oxydant et réduit l'artérosclérose. L'orge est plus riche que le blé, puis vient l'avoine, puis le millet qui en contient très peu.

==========================================================================

Ces quelques pages consacrées à la cuisine médiévale n'ont pour prétention que de vous rendre service si d'aventure vous souhaitez vous consacrer à une telle expérience gustative.

N'hésitez pas à consulter ces 25 pages qui sont toutes à votre attention :

==========================================================================

SOURCES et REMERCIEMENTS 

Nous remercions vivement les associations citées ci-dessous pour leurs informations de qualité, leurs travaux et leurs recherches sur la cuisine et la gastronomie médiévale.
Nous nous en sommes  largement inspiré pour la rédaction de ces quelques pages qui, nous l'espérons, vous seront des plus utiles.
 
N' hésitez pas à consulter leurs sites pour plus d'informations :

                
Association FER DE LANCE
                Association LE TAILLOIR
                Association LION DE GUERRE 
                Restaurant LE CASTELET à Blois
                WIKIPEDIA : La cuisine médiévale
                www.medieval-moyen-age.net
                Association LE FAISEUR DE RIPAILLES
                Auberge LES VOUTES
                VIVRE-AU-MOYEN-AGE
                Les GUERRIERS D'AVALLON

==========================================================================

TOUTES LES EPOQUES HISTORIQUES reconstituées par LES VOYAGEURS DU TEMPS :

La PREHISTOIRE, Les GRECS D' ATHENES, CELTES et GAULOIS, L' EMPIRE ROMAIN, GALLO ROMAINS, HORDES BARBARES, FRANCS - MEROVINGIENS, NORMANDS et VIKINGS, LE MOYEN AGE MEDIEVAL, LES CONQUISTADORES, LA RENAISSANCE FRANCAISE ou FLORENTINE, PIRATES, FLIBUSTIERS, CORSAIRES, LE GRAND SIECLE BAROQUE, 1789 – La REVOLUTION, PREMIER EMPIRE et NAPOLEON, SECOND EMPIRE Napoleon III, 1900 et la BELLE EPOQUE, LA III ème REPUBLIQUE, Les GUINGUETTES,



=================> Recherche d'un terme spécifique dans toutes les pages du site.


              Retour ACCUEIL general du site

              Effectuer un achat dans la E-BOUTIQUE en ligne LES VOYAGEURS DU TEMPS

              Effectuer une DEMANDE de DEVIS en ligne Les VOYAGEURS DU TEMPS

              Nous contacter ou ENVOYER un MESSAGE Les VOYAGEURS DU TEMPS

                                      Crédit photos : Bernard BERTHEL et Cécile ARNAUD

              Tous droits réservés : les voyageurs du temps sarl est une Marque déposée à l' INPI      

 

 

 

 Copyright - Marque déposée   Conditions de location   Conditions d'intervention   Informations légales   Contact